L’ACIDE HYALURONIQUE

L’ACIDE HYALURONIQUE

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

C’est un produit naturel largement réparti dans notre organisme (articulations, yeux, peau etc). La peau en est le réservoir le plus important, mais sa quantité dans le derme diminue avec l’âge

En rhumatologie il est utilisé au niveau articulaire pour augmenter la viscosité du liquide synovial et en rendant le cartilage plus élastique.

Quel est le rôle de l’AH ?

Dans la peau, il comble les espaces intercellulaires, et participe à l’hydratation et la cohésion des tissus car il est hautement hydrophile, il retient l’eau dans les tissus.

Comment le produit se dégrade-t-il dans l’organisme ?

Il est entièrement résorbable, dégradé plus ou moins lentement dans notre organisme par une enzyme que nous possédons naturellement : la hyaluronidase. Sa durée d’action est de 9 à 18 mois, voire plus.

 

 

Quelles sont les indications de l’AH ?

En médecine esthétique, l ‘AH est utilisé comme produit de comblement des rides (sillons nasogéniens, rides du plissé solaire), pour restaurer des volumes (vallée des larmes, pommettes, tempes, ourlet des lèvres), ou encore simplement pour hydrater et tonifier l’épiderme.

Il existe plusieurs réticulations d’acide hyaluronique, c’est à dire plusieurs textures différentes, plus ou moins épaisses, qui sont adaptées à chaque partie du visage. Par exemple on choisira une texture plutôt fine pour réaliser un ourlet des lèvres et au contraire une formule plus épaisse pour les pommettes.

 

Comment se déroule une séance d’injection D’AH ?

Les injections sont réalisées au cabinet médical, en quelques dizaines de minutes, éventuellement sous anesthésie locale ou avec une crème anesthésiante, rendant le geste plus confortable ; associé ou non aux techniques d’hypno-analgésie.

Je réalise une série de photos avant traitement afin de bien comprendre les souhaits de mon patient.

Après une désinfection minutieuse de zones concernées, je pratique les injections, puis nous examinons ensemble les photos avant/Après afin d'apprécier le résultat, visible immédiatament.

 

Quelles sont les suites ?

Il n’y a pas d’éviction sociale. La zone traitée peut être un peu gonflée de façon transitoire. Si des hématomes apparaissent, ils sont sans gravité et peuvent être maquillés.

 

Quelles sont les contre-indications ?

-Grossesse, allaitement

-Maladie auto-immune évolutive

-antécédents d’allergie à l’acide Hyaluronique

-traitements de chimiothérapie