LA TOXINE BOTULIQUE

l'acide hyaluronique

Origines de la toxine botulique

La toxine botulique a été utilisée au départ à visée thérapeutique en ophtalmologie pour traiter le blépharospasme (contracture involontaire de la paupière) et en neurologie (torticolis spasmodique).

En médecine esthétique, ce produit, utilisé en très faibles doses, permet de décontracturer les muscles de la zone traitée. On réduit ainsi les rides pré-existantes ainsi que l’apparition de nouvelles rides, tout en gardant une expression naturelle.

 

Quelles sont les zones que l'on peut traiter?

Les zones concernées par ce traitement sont les rides de la patte d’oie, la glabelle ou ride du lion, et le front.

On peut aussi détendre le muscle du menton qui parfois peut se contracter de façon asymétrique en parlant et donner un aspect de peau d’orange.

 

 

Quelques points au niveau du bas du visage permettent d‘estomper les plis d’amertume. C’est un bon complément de traitement à l’acide hyaluronique ou au traitement de l’ovale du visage avec Radiesse®. Ceci permet d’optimiser et de pérenniser les résultats à long terme.

On peut également traiter l’hyperhydrose des aisselles (transpiration excessive d’origine émotive).

 

Quelles sont les précautions  à prendre après l'injection? 

- éviter de s’allonger dans les heures qui suivent l’injection

- ne pas masser les zones traitées

- ne pas faire de sport, sauna, hammam

 

Quand est-ce que ça se voit? 

Le résultat n’est pas immédiat et commence à s’installer de façon progressive à partir du 3 ème jour, pour être définitif dans les 2 semaines qui suivent. Le médecin revoit son patient à l’issue de ce délai pour apprécier le résultat et ré-injecter un peu de produit si certaines ridules restent présentes. Toutefois il faut savoir en garder quelques unes pour que l’effet paraisse plus naturel.

Le but d’un tel traitement n’est pas de figer le visage mais d’obtenir un regard reposé et détendu tout en conservant ses expressions.

Quelle est la durée de vie de la Toxine Botulique?

L’efficacité du Botox est de 4 à 6 mois et il est raisonnable de répéter le traitement 2 fois par an.

Cependant, certaines personnes traitées de façon régulière voient cette période se rallonger et une injection annuelle suffit.

Quelles sont les contre-indications de la Toxine Botulique?

- les maladies neuro-musculaires telles que la myasthénie

- grossesse, allaitement

- allergie ou hypersensibilté à l’un des composants du Botox